January 20, 2022

James Blake (musicien)

5 min read

James Blake Litherland, simplement dit James Blake, né le à Londres, est un auteur-compositeur-interprète, multi-instrumentiste et producteur britannique.

En , il indique le début d’une collaboration avec le rappeur de Chicago Probability The Rapper, à la suite de la parution d’un remix de Life Spherical Right here en automne 2013[15].

Son titre Retrograde sera la BO de la série avec Justin Theroux intitulée The Leftovers.

Son deuxième album, Overgrown, kind en et « prend son envol pour aller se poser sur la pile des grands disques de l’année »[10]. James Blake collabore avec Brian Eno (sur le morceau Digital Lion) et RZA (Take A Fall For Me) pour ce nouvel opus. Le mercredi , après avoir été nominé pour la seconde fois consécutive, il reçoit cette fois-ci le prestigieux Mercury Music Prize britannique pour ce second album[14]. En 2014 il sera également nommé pour le Grammy Award du meilleur nouvel artiste et sera une nouvelle fois nommé au BRIT Awards dans la catégorie meilleur artiste masculin.

Le apparait un EP Sufficient Thunder composé de six titres, dont une collaboration avec Bon Iver (Fall Creek Boys Choir)[12] et d’une reprise très soul du titre de Joni Mitchell, A Case Of You[13]. L’album James Blake et cet EP seront par la suite fusionnés pour une réédition de l’album.

Son album éponyme est sorti le au Royaume-Uni. Un « premier album langoureux et timide, chantant une soul certes glaçante, mais aussi musicalement brillante »[10]. Le , il est nominé au Mercury Music Prize 2011 pour son premier album éponyme [11] et l’année suivante au BRIT Awards dans la catégorie meilleur artiste masculin.

En , James Blake start sa dernière année d’études musicales à Goldsmiths College of London, en compagnie notamment de Katy B. Il enregistre Air & Lack Thereof en , dans sa chambre. L’Prolonged play (EP) retient l’consideration du DJ Gilles Peterson sur BBC Radio 1[9]. Peu de temps après la sortie du disque, James Blake est convié par Gilles Peterson à faire un mix spécial dans son émission, dont un enregistrement avec Mount Kimbie[9]. James Blake est également invité sur scène par les Mount Kimbie en 2010.

James Blake est le fils du guitariste James Litherland, le morceau The Wilhelm Scream est d’ailleurs une reprise de celui-ci, et d’une graphiste[6]. Enfant il s’adonne au piano classique et étudie les partitions d’Artwork Tatum, D’Angelo et de Jimi Hendrix qu’il admire[7],[3]. Mais la révélation vient en 2007 lors d’une soirée au Plastic Folks à Shoreditch où James Blake, encore adolescent, entend pour la première fois du dubstep[1]. Il choisira son nom d’artiste en référence au peintre britannique William Blake[8].

Il anime depuis 2011 une émission de radio mensuelle appelée Residency sur BBC Radio 1, l’une des radios les plus importantes d’Angleterre. Il y fait un mix de deux heures le plus souvent accompagné d’invités tels que les artistes de son label 1-800 Dinosaur, les Mount Kimbie, Justin Vernon and so forth[4],[5].

La critique plébiscite[1],[2] son univers électro introspectif empreint de soul, de folks et de dubstep. Son style se caractérise également par des silences et des compositions minimalistes [1],[3]. James Blake est considéré par la presse comme l’distinctive représentant d’un univers qu’il a créé à mi-chemin entre le dubstep et la soul.

#James #Blake #musicien

More Stories

5 min read
5 min read
5 min read

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.